La propreté de la vallée, c’est une affaire de tous