Les portes du centre-bourg

Les éléments les plus originaux du village sont les portes d’habitations. Chacune d’entre elles est une création unique. Elles sont sans doute l’œuvre, à l’origine, d’un seul artisan. Les originaux ont été par la suite reproduits et le sont encore actuellement.

Elles sont en bois, ornées de gros clous en fer, clous qui sont l’expression du passé proto-industriel de la vallée et de la production du métal. Certaines sont le support de moulures géométriques, en accolade ou courbes.

Les piédroits reposent sur une base en pierre, afin de limiter le pourrissement du bois, qui est au contact de la neige ou de l’humidité plusieurs semaines par an.

Certaines portes possèdent une imposte permettant d’éclairer le couloir ou le vestibule du rez-de-chaussée, mais également support à la création. Elles peuvent porter des monogrammes en fer forgé, ou alors être en bois ouvragé.

Les linteaux sont droits, en arc surbaissé ou en anse de panier.

Enfin, les derniers éléments remarquables sont les heurtoirs.

Différents types de portes 

       

 

Quelques heurtoirs